Le Brio : les bons sentiments

Aussi sub­til qu’un talk-show d’après-midi, Yvan Attal nous offre un pen­sum anti­ra­ciste res­té coin­cé dans les années 90. Des inten­tions louables pour un film très anec­do­tique.

Lire