RIDM : Tempestad, vies volées

Après Cinemania, place à un autre fes­ti­val d’automne : les RIDM. Le tout débute avec Tempestad de la réa­li­sa­trice Tatiana Huezo, un por­trait poi­gnant de la vio­lence ordi­naire qui gan­grène le Mexique. Ce por­trait se des­sine à deux voix, deux voix de femmes qui ne se connaissent pas et dont les his­toires évo­luent en paral­lèle.

Lire