Monsieur et Madame Adelman : le tourbillon de la vie

Une grande fresque roma­nesque, un amour pas­sion­nel éti­ré sur cin­quante ans au rythme de la lit­té­ra­ture, beau­coup d’humour et de pas­sion, beau­coup d’excès aus­si. Le pre­mier film de Nicolas Bedos, très ambi­tieux, a les défauts de ses qua­li­tés.

Lire