Ouverture FNC : deux cœurs en hiver

L’année der­nière, le FNC avait ouvert les fes­ti­vi­tés avec une comé­die toute déjan­tée dans sa bel­gi­tude (Le Tout nou­veau Testament de Jaco Van Dormael). Le ton est tout autre cette année : la der­nière offrande de Kim Nguyen, Two Lovers and a Bear, est une épo­pée nor­dique fol­le­ment roman­tique, toute en rup­tures de tons et en images splen­dides.

Lire