L’Amant double : le grand sommeil

Avec sa sombre his­toire de jumeaux dia­bo­liques, François Ozon tente sans ver­gogne la manière Cronenberg. L’Amant double a eu les hon­neurs de la com­pé­ti­tion can­noise, et on se demande bien pour­quoi.

Lire